Accueil Montpellier Croix d'Argent | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


03.05.2014

Des diablesses rouges combatives

Les diablesses rouges, équipe féminine montpelliéraine de rugby  à XIII se sont hissées en demi-finale du championnat de France division nationale, premières actuelles de leur poule, elles joueront dimanche 4 mai à 15h à domicile, au stade Sabathé contre les Tigresses de l’entente Alby-St Pierre.

Les diablesses.jpg

Ne leur dites pas que le rugby et encore moins le XIII n’est pas un sport de filles car cette génération-là est bien la preuve que le ballon ovale sied à merveille aux demoiselles. Pour rappel, c’est bien une femme, Audrey Zitter qui entraine l’équipe masculine élite des Diables rouges.


Alors à les entendre, les diablesses c’est déjà une sacrée bande de copines, passionnées de rugby… à XIII ! Même terrain, même ballon que le XV mais un comptage des points différents, des phases de jeu plus dynamiques et beaucoup plus de plaquages. Laetitia Diaz, responsable des féminines, parle avec ferveur de son sport et admiration pour les joueuses : « Pour arriver à ce niveau il a fallu une bonne dose de travail, de la rigueur et de l’assiduité dans les entrainements. » Un sérieux qui a convaincu le club de mettre en place un véritable staff autour des 32 licenciées actuelles, âgées de 17  à 35 ans. Les jeunes-femmes sont dorénavant encadrées par deux coachs Romain Rochas et Jean-Christophe Hugon ainsi qu’un préparateur physique, Damien Rodriguez.
A l’origine, l’équipe féminine crée en 2010 était composée d’une dizaine de joueuses, plutôt tentées par le loisir alors  l’évolution du groupe vers la compétition ne s’est pas faite sans mal.  Des départs, une entente avec une équipe de l’Aude, des blessures, des nouvelles venues …  Le renouveau sonne en 2012, avec une équipe plus que motivée et un recrutement par les réseaux sociaux, le bouche à oreille et des résultats qui ne cessent de s'améliorer. Changement des mentalités ? Peut-être, Laetitia en rigole, « ces filles-là n’ont peur ni du vent ni de la boue, ni des contacts. Ce qui n’empêche qu’après les matches, certaines filles occupent les vestiaires pour une longue séance vernis et maquillage. » 

Mais s’il fallait retenir une chose sur cette équipe, c’est l’esprit, celui qui faisait les beaux jours et la réputation de l’ovalie, l’esprit d’équipe, la cohésion, le fair-play tout comme le plaisir du jeu et inconditionnellement le sens de la fête dès le coup de sifflet final.


Renseignements : Les Diablesses rouges. Stade Sabathé. 06 01 13 91 89
 http://www.diablessesrouges.fr

14:46 Publié dans Associations, Sport | Lien permanent | montpelliercroixdargent | Commentaires (0) | Tags : diabalesses rouges, rugby, xiii, ovalie |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.