Accueil Montpellier Croix d'Argent | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


24.11.2014

Domaine de Montels, un quartier qui refuse l’urbanisation non respectueuse

Secteur de la Marquerose, la vigilance s’installe tout comme l’inquiétude et le mécontentement des habitants, bien décidés à protéger leur quartier. L’association de défense du quartier du Domaine de Montels (ADQDM), nom historique du lieu, a vu le jour il y a quelques semaines et porte une pétition qui a déjà recueilli plus de 200 signatures.

ADQDM.jpg

Aujourd’hui, le quartier du Domaine des Montels est un quartier pavillonnaire dont l’urbanisation se poursuit avec jusqu’alors des constructions de résidences ne dépassant pas les 10 mètres de hauteur comme récemment les résidences du domaine de Marquerose et les Marquis. Le quartier, en pleine ville, est un coin de campagne exceptionnel, ayant su préserver des espaces verts et une harmonie architecturale. Au sein de la Croix d’Argent, ce petit coin paisible est surtout un secteur protégé car situé autour de l’ancienne église de Montels, inscrite au titre des bâtiments historiques depuis 1927. Cet édifice, le plus ancien du quartier nous ramène au Moyen-Age. L’ancienne Chapelle Saint-Michel  de Montels date de la fin du XI, début du XIIe siècle avec un début de construction se situant vers l’an 1095.
L’église devenue depuis résidence privée n’en demeure pas moins garante d’une protection de cette zone par le code du patrimoine et le code de l’urbanisme.

L’ADQDM manifeste aujourd’hui la crainte et l’agacement des habitants face à des projets qui transformeraient radicalement le quartier et ses abords. Lors d’une rencontre avec les adhérents de l’association, le groupe insiste sur leur compréhension de la densification urbaine mais s’insurge contre des projets comme « Le Clos des Cédres », construction de 5 niveaux de plus de 15 mètres de hauteur, car située sur une butte naturelle, et rendu possible par des modifications en 2012 et 2013 du Plan Local d’Urbanisme. L’association souligne que ce type de construction  va  à l’encontre des contraintes des Bâtiments de France imposées dans ce secteur protégé.

Quartier Montels, encore préservé.jpg

Le débat est d’autant plus d’actualité qu’une enquête publique ordonnée par la mairie sur le projet de modification du Plan Local d’Urbanisme et des périmètres de protection modifiés autour des monuments historiques est en cours, incluant le cas de l’Eglise des Montels.

Dans ce contexte, l’ADQDM, soutenue par le Comité de quartier, souhaite se faire entendre, pétition à l’appui, afin que le respect de l’environnement architectural soit respecté, que  la qualité de vie soit préservée, que des stationnements en nombre suffisant soit pensés, qu’aucune construction supérieure à R +2 ne soit autorisée, que les espaces verts et boisés soit protégés pour faire perdurer la biodiversité existante et qu’enfin des mesures soit prises pour lutter contre l’insécurité routière grandissante.

Mme Jannin, première adjointe au Maire en charge de l’urbanisme, tout récemment rencontrée par l’association, a déclaré que le projet de construction des Cédres ne satisfait pas pour le moment la mairie. Un avis qui ouvre des espoirs de négociations…

ADQDM.  Contact : adqdm@orange.fr
Pétition en ligne sur : http://chn.ge/1GoWrIL?share_id=rlyDmrSyMo

Quartier Montels, un coin de campagne.jpg

 

11:34 Publié dans Urbanisme | Lien permanent | montpelliercroixdargent | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.