Accueil Montpellier Croix d'Argent | Tous les blogs de Montpellier | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


26.06.2016

Hauts potentiels intellectuels, une association accompagne et valorise leur différence

Enfants précoces ou surdoués, de ces termes, on imagine la fierté des parents et l’avenir prometteur d’un petit génie. Et pourtant, malgré le potentiel de ces individus, bien être et réussite ne sont pas une évidence. L’AEHPI Languedoc Roussillon œuvre pour la reconnaissance et la prise en compte des enfants  à Haut potentiel.

AEHPI3.jpg

L’association travaille au quotidien pour sensibiliser, comprendre et accompagner les familles concernées.
Crée en 2008, l’équipe suit actuellement plus de 380 enfants avec bien souvent un accompagnement qui encadre des fratries.
Agrée de l’Education nationale, l’association insiste sur la nécessité d’informer le public et les professionnels, d’inciter les collectivités territoriales à agir, de soutenir et de former les familles car aujourd’hui 95% des HPI échappent à toute observation et 50% des élèves HPI sont en échec scolaire.
Pour Véronique Gaillard, présidente de l’AEHPI LR : - « passer un test de QI n’est jamais inutile ».
A l’association on milite pour poser systématiquement l’hypothèse du haut potentiel pour permettre l’identification précoce de ces enfants qui possèdent un système cognitif spécifique pouvant compliquer leur adaptation sociale et scolaire : « Quand on  doute ou quand on pense que son enfant à un développement en avance par rapport à son âge, il est important pour les parents  qui  se questionnent  de trouver une réponse  pour mieux accompagner leur enfant.  Comme en cas de difficultés du comportement ou d’apprentissage, d'écarter le haut potentiel comme origine des problèmes ou au contraire d'en tenir compte.  »
L’association développe plusieurs autres axes d’actions prioritaires pour prévenir les risques  de l’échec scolaire et social des HPI. Au-delà des permanences, l’équipe propose des entretiens individuels, des médiations en milieu scolaire et des remédiations pour les élèves en difficultés.

AEHPI2.jpg


D’autre part, la reconnaissance et la stimulation sont des aspects prépondérants : jeunes et moins jeunes HPI  se retrouvent à travers des ateliers de développement personnel ou encore des ateliers hebdomadaires d’animations scientifiques, culturelles, créatives ou sportives. Toute une vie associative qui se décline lors de sorties, stages, journées  à thèmes afin de répondre à leur curiosité et leur soif d'apprendre, tout en tenant compte de leur spécificité, sensibilité, émotivité et leur permettre de s'investir dans des compétences qu'ils mobiliseront avec plaisir du fait de l'émulation du groupe.

00:01 Publié dans Au tableau, Famille | Lien permanent | montpelliercroixdargent | Commentaires (0) |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.